Le bon berger - 3

Un message de Franck Slowik


Nous sommes dans la présence du bon berger quand nous nous retrouvons tous ensemble à l'église pour le louer et écouter sa Parole.

Nous sommes aussi dans une société de plus en plus fracturée par les inégalités, l’injustice et la méchanceté. Une société dans laquelle seulement quelques centaines de personnes dominent sur la planète et ses milliards d’habitants.


Quand je considère tout ceci, j’aime cette image du troupeau de Dieu.

Des hommes et des femmes rachetés par le sang de Jésus, délivrés de ce monde en perdition et emmenés sur le chemin de la vie éternel selon son plan glorieux.


La semaine dernière, je vous invitais à retrouver la vue.

Voir spirituellement implique que nous reconnaissons notre misère spirituelle. Ce n’est pas une histoire de calcul, de raisonnement intellectuel ou de recherche d’un intérêt personnel quelconque mais c'est accepter simplement l'appel de Dieu à le suivre.

Beaucoup ont cru dans le nom de Jésus quand il était à Jérusalem mais Jean raconte ceci…

« Pendant que Jésus était à Jérusalem, au moment de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu’il faisait. Mais Jésus n’avait pas confiance en eux, parce qu’il les connaissait tous très bien. » - Jean 2. 23-24

Depuis 2011 que nous sommes sur Biarritz, après avoir croisé des dizaines ou même quelques centaines de chrétiens, je suis surpris du manque de stabilité, de persévérance et de résilience des certains chrétiens. La résilience est la capacité à résister aux épreuves de la vie et de se relever avec l’aide de Dieu. Le manque de résilience nous fera souvent échouer là où Jésus a vaincu pour nous.


Je suis tombé sur cette photo cette semaine…



TU GAGNES LA BATAILLE QUAND TU DECIDES DE NE PAS LA QUITTER

Combien perdent des batailles parce qu’ils quittent le combat avant la fin et laisse donc l’ennemi prendre du terrain !

Parfois l’épreuve est longue et douloureuse mais cela vaudra toujours la peine de se battre et de persévérer avec Dieu car il y a toujours un plan glorieux à venir pour ceux qui résistent avec résilience !




La voix qui suggère à un enfant de Dieu de s’arrêter sur le chemin n’est pas celle du bon berger. Le bon berger te donnera toujours une direction même si les circonstances te paralysent et il te donnera aussi toujours le moyen d’avancer spirituellement.


Si tu passes par des moments qui te paralysent et que tu ne sais plus dans quelle direction aller... ne t'inquiète pas et cherche sa voix. Le bon berger t'appelle et t'appellera toujours sur le chemin de la vie. Il aura toujours une parole de vie pour toi, une parole édifiante.


Car c'est le bon berger bâtit l’Eglise et qui la fait croitre. Comme les premiers disciples, nous avons besoin de recevoir cette révélation sur qui est Jésus. Même si nous ne sommes pas parfaits, si nous bataillons dans la vie et que nous nous sentons loin de Dieu, cette révélation de Dieu va nous permettre de grandir en tout temps.


Pierre, celui qui a renié Jésus, a reçu cette révélation : "Tu es le Messie, le fils du Dieu vivant". A Jésus de lui dire...


« Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n’est pas une pensée humaine qui t’a révélé cela, mais c'est mon Père céleste. Et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur ce rocher je construirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne l'emporteront pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre aura été lié au ciel et ce que tu délieras sur la terre aura été délié au ciel. » - Matthieu 16. 16-18

Quand une personne vient à Jésus avec une pleine conviction de Dieu, par le Saint-Esprit, avec cette révélation de spirituelle de qui est Jésus… Dieu va commencer à construire quelque chose à partir de cette nouvelle pierre vivante. Cette personne aligne sa vie sur la pierre angulaire qu’est Jésus, elle s’aligne au son de la voix du bon berger.

Cette révélation nous met au diapason, exactement comme les musiciens d'un orchestre s'accordent quand le LA est donné.


Le boléro de Ravel est une belle illustration de divers instruments (Petits et grands, faibles et forts) accordés ensemble pour délivrer une puissante symphonie, chacun selon sa partition !






Nous nous accordons quand nous cherchons à entendre la voix de Dieu seule. Pas ma voix, celle d’un autre ou celle du monde !


Mais attention, la Bible nous montre que des mauvaises motivations peuvent anéantir notre relation avec Dieu. Une personne qui croit dans le nom de Jésus pour des mauvaises raisons ou par simple calcul, nous avons déjà lu que Jésus ne pouvait pas avoir confiance en elle. Jésus appellerait-il une personne à son service s'il n'a pas confiance ?


Par contre, une personne qui renonce à sa propre vie pour suivre le Seigneur sincèrement, va devenir une de ses brebis, elle va entendre sa voix et Dieu va commencer à bâtir quelque chose de bon sur sa vie. Elle sera inébranlable !


Croire en son nom est une véritable démonstration de foi… et la Bible dit que

« sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » - Hébreux 11. 6

Dans le chapitre suivant, vous pouvez même lire que Jésus est le consommateur de la foi.

« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. » - Hébreux 12. 1-2

Voyez ce que la foi provoque...


  1. Nous recevrons une rémunération de la part de Jésus apodidomi : celui qui paie le salaire, la dette, qui donne les choses promises sous serment, qui récompense. Vient de didomi : Fournir les choses nécessaires, accorder, délivrer, instruire, permettre…

  2. Jésus consomme notre foi (C'est à dire qu'il fait naître la foi en nous) teleiotes : celui qui achève, qui perfectionne,… quelqu’un qui a élevé sa foi à la perfection dans sa propre personne et qui est ainsi le meilleur exemple de foi

Nous recevrons une récompense spirituelle quand nous entendrons et écouterons la voix du bon berger et cette voix fera naître la foi en nous et nous perfectionnera.


Quel trésor ! La foi est un trésor dans la vie de ceux qui croient en son nom sincèrement. Elle apporte richesse spirituelle et elle permets à Dieu de conduire dans la vie de celui qui croit.


Quand tu viens à l’église ou vers Dieu pour des mauvaise raison, tu n’es qu’un consommateur de spiritualité. Mais quand tu viens à Dieu une démarche authentique, sincère et désintéressé, c’est Dieu qui va devenir le consommateur >>> il va investir dans ta vie !


Dieu cherche des adorateurs en Esprit et en vérité dans lesquels il va investir.


Connaissez-vous quelqu'un qui investit dans une personne en qui il n'a pas confiance ?


Ce matin, si tu veux entendre SA voix, deviens une personne digne de confiance pour le Seigneur. Peut-il avoir confiance en toi ? C'est la motivation de ton coeur qui sera la réponse. Pas tes qualités, tes propres forces, ton intelligence ou d'autres choses qui pourrait faire ta fierté bien au contraire ! C'est parce que tu marches dans l’humilité et que tu reconnais ta misère spirituelle que tu est digne de confiance pour Dieu.


« Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient! » - Matthieu 5. 3

Ce verset est souvent incompris car la version Segond parle des pauvres en esprit… alors qu'ici, Dieu s’adresse bien aux personnes qui reconnaissent leur misère spirituelle.

Ce n’est pas un signe de faiblesse ou de mauvaise estime de soi mais c’est de la sagesse !

« Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. » - Romains: 12. 16

Ce qui caractérise un troupeau de brebis, c’est une unicité dans l'humilité. Regardez un troupeau de brebis, aucune ne dépasse, elles avancent toutes au rythme du berger qui est la seule silhouette qui domine.


Il y a deux semaine, je vous parlais d'une conversation entre un pasteur et un berger du Moyen Orient. Ce berger disait que certaines brebis n’entendaient pas encore sa voix et que ce n’était qu’une question de temps. Elle finiront par l’entendre….


J’ai lu un autre témoignage d’un berger qui parlait de brebis « rebelles » qui, dès qu’elle trouvent une occasion, elles quittent le troupeau et donc la direction du berger. Elles se mettent ainsi en danger et peuvent également entrainer les autres brebis dans leur sillon. Quand ces folles escapades sont trop fréquentes, le berger fini par utiliser une méthode douloureuse mais salutaires : Il lui casse une patte volontairement.

Un homme a demandé un jour à un berger pourquoi être aussi dur ?


Voici sa réponse :

C’était une brebis têtue ! Elle ne voulait pas que je l’approche, ni rester avec le troupeau qu’elle risquait d’entraîner à sa suite. Elle ne pouvait que s’égarer, glisser, tomber dans un ravin, ou se faire dévorer... Voyez maintenant, elle se laisse approcher, me permet de la soigner. Elle apprend à me reconnaître comme son berger et à avoir confiance en moi... Cela valait bien la peine de lui casser une patte qui, au reste, sera vitre entièrement guérie.

Quelques jours plus tard, l’archéologue rencontra de nouveau le berger avec son troupeau. La brebis, ayant la patte encore faible, suivait le berger en boitillant. Elle était juste derrière lui, et semblait ne plus pouvoir s’en détacher.


Il y a des brisements que le bon berger permet pour le bien de sa brebis.

En lisant cela, je comprends mieux pourquoi certaines épreuves sont permises par Dieu.


Accepte les épreuves comme une bénédiction (Je ne te dis pas de chercher les problèmes !) car avec Dieu, non seulement il y aura toujours un moyen d’en sortir mais elles seront aussi un moyen de croissance spirituelle efficace.


« Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que la mise à l'épreuve de votre foi produit la persévérance. Mais il faut que la persévérance accomplisse parfaitement sa tâche afin que vous soyez parfaitement qualifiés, sans défaut, et qu'il ne vous manque rien. » - Jacques 1. 2-4

Un chrétien éprouvé sera souvent approuvé de Dieu s’il reste fidèle et il n’aura plus rien à prouver aux autres.


Trop de chrétiens cherchent à prouver l'appel qu’ils pensent avoir reçu alors que cet appel deviendra évident au milieu du troupeau qui le reconnaîtra et le soutiendra au moment voulu.

Nous sommes tous appelés à servir et le Seigneur distribuera les dons et les ministères Lui-même comme il le voudra… A nous être disposés, disponibles et attentifs… Et surtout, à l’écoute de Dieu.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés