Le ministère d'équipe


Extraits du livre de Frank Damazio,

Le leader, ses objectifs, sa formation









1. Le but et l’avantage du ministère d’équipe :

  • Le ministère d’équipe fournit une démonstration vivante du principe du ministère du corps (1 corinthiens 12).

  • En enseignant une vérité contemporaine, il y a un meilleur impact lorsque plus d’une voix dit la même chose (Deutéronome 17.6 ; Matthieu 18.16 ; 2 Corinthiens 13.1)

  • Une équipe peut-être plus efficace pour discerner la pensée du Seigneur en ce qui concerne une réunion ou une série de réunion et prier afin de voir l’accomplissement de la volonté de Dieu. (Matthieu 18.19).

  • Un ministère d’équipe sera plus efficace et produira plus de grands résultats (Ecclésiaste 4.9-12).

  • Le ministère d’équipe fournit une meilleure possibilité de sécurité et d’équilibre dans le ministère (Proverbes 11.14).

  • Le ministère d’équipe aide à prévenir des pièges de l’Immoralité placés par l’ennemi et qui font tomber un grand nombre de ministères individuels.

  • Le ministère d’équipe fournit de la force et de l’encouragement pour les ministères eux-mêmes (Exode 17.12). En exerçant le ministère avec d’autres, un sens d’inspiration et de croissance spirituelle est également disponible. La grande fraternité qui en fait partie fournit une grande force.

  • Lorsque les ministères moins expérimentés peuvent accompagner des ministères plus mûrs, le processus de formation et d’entraînement est fortifié.


2. Les principes et l’application du ministère d’équipe :


La première véritable clé pour le succès dans le ministère d’équipe est d’être associée avec le Seigneur (Marc 16.20). Si le Seigneur n’est pas présent dans une entreprise, elle échouera certainement ou alors, au mieux, elle ne produira qu’une petite mesure de succès. Donc, avant toute chose, chaque membre doit ardemment rechercher la pensée du Seigneur et doit être convaincu que l’entreprise soit selon sa volonté. Cela devrait également inclure la vision ou le but pour le ministère. C’est alors seulement qu’il sera approprié de former une équipe.


La deuxième clé pour le succès dans le ministère d’équipe est l’engagement. La mesure du succès correspondra à la mesure de l’engagement de chacun des membres. L’équipe doit se donner sans réserve pour accomplir le but de Dieu pour elle, en ne permettant rien de l’arrêter ou de la distraire. De plus chaque membre doit également s’engager envers les autres, cela sera la fondation de cet amour pour eux.


Une autre clé pour le succès et l’attachement à Dieu autant en ce qui concerne l’équipe qu’en ce qui concerne les membres. Un ministère envers le Seigneur sera le barème du ministère envers les gens. Une vie de prière constante sincère et vivante est de première importance pour le ministère d’équipe. « L’équipe qui prie ensemble exercera le ministère ensemble ».


Le principe du leadership doit être reconnu dans le ministère d’équipe. Bien qu’aucun membre ne soit plus important qu’un autre, pour une question d’autre et d’efficacité, il en faut un qui prenne le leadership et qui est la responsabilité finale. Si ce principe n’est pas reconnu et appliqué, l’équipe se dirige vers le désastre.


Une autre clé très importante liée de très près au principe précédent pour le fonctionnement d’une équipe est le principe de la soumission (Éphésiens 5.21). Il arrive fréquemment que la véritable soumission soit exigée de la part d’un membre de l’équipe et à moins que ce dernier ait un esprit de soumission, il trouvera le fonctionnement de l’équipe très difficile. Il suffit qu’un membre décide de marcher selon ses propres idées sans égards aux autres et l’esprit de l’équipe peut en être grandement affecté.


La réussite dans le développement de bonnes relations personnelles est également vitale pour le ministère d’équipe. Une unité est absolument nécessaire. Beaucoup d’efforts d’équipe ont été anéantis par des manquements dans ce domaine. Les principes de communication sont une grande aide dans ce domaine, et chacun devrait faire très attention à la jalousie, aux rivalités, à l’amertume, à l’esprit critique et aux murmures.


Chaque membre doit constamment se souvenir qu’il est un membre de l’équipe par la volonté de Dieu, et qu’ainsi, il doit abandonner ses droits personnels et faire tout ce qu’il peut pour soutenir et aider les autres ministères dans l’équipe.

L’Écriture appuie le principe selon lequel Dieu veut que tous les dirigeants chrétiens soient engagés dans une certaines forme de ministère d’équipe dans leur travail. Est-ce que chaque dirigeant peut dire dans quelle forme d’équipe de ministère il appartient maintenant ? Avec la restauration du ministère d’équipe dans l’église locale et avec la restauration des ministères principaux, l’Église peut fonctionner plus prudemment et plus efficacement pour répondre aux besoins du peuple de Dieu.



3. Comment un berger devrait-il choisir ses collaborateurs :

  • Selon le caractère et non seulement selon l’habileté d’une personne.

  • Après beaucoup de prière et de recherche de la volonté de Dieu.

  • Après avoir examiné les sentiments des autres concernant l’individu.

  • Selon leur engagement envers Jésus-Christ.Selon leur ministère et leur appel spécifique.

  • Selon leur amour pour les âmes perdues.

  • Par leur amour pour le peuple de Dieu.

  • Par leur volonté d’accepter de servir sans en recevoir de crédit.

  • Par leur unité en esprit.


4. Comment un berger ne devrait-il pas choisir des collaborateurs :

  • Selon leur habileté et non leur caractère.

  • Lorsqu’il y a une pression pour occuper une position dans l’église.

  • Lorsqu’il doit compromettre ses propres standards ou compromettre les standards de la Parole de Dieu.

  • Parce que le collaborateur donnera beaucoup d’argent à l’église.

  • Parce qu’ils ont la meilleure formation académique.

  • Parce qu’ils sont jeunes avec beaucoup de talents et d’énergie.

  • Parce qu’ils menacent de quitter l’église s’ils ne sont pas utilisés immédiatement.

  • Parce qu’ils ont une nature combative dans d’autres domaines.


5. Comment un berger devrait-il former ses collaborateurs :

  • En leur donnant de la direction et non de la confusion.

  • En leur donnant de l’encouragement et non de la condamnation.

  • En leur donnant le service et non la servitude.

  • En leur donnant l’inspiration et non la négation.

  • En leur donnant la discipline et non le rejet.

  • En leur donnant la direction et non le contrôle.

  • En leur donnant des opportunités et non de l’esclavage.

  • En leur donnant de l’espoir et non du désespoir.


6. Comment un berger devrait-il travailler avec ses collaborateurs :

  • En reconnaissant ses propres forces de ministère.

  • En reconnaissant ses propres limites et faiblesses de ministère.

  • En reconnaissant les forces des autres membres dans l’équipe.

  • En conservant un esprit et un cœur de serviteur.

  • En ayant des relations interpersonnelles avec les autres.

  • En conservant un esprit familial dans l’Équipe.

  • En nourrissant la loyauté et la confiance dans l’équipe.

  • En maintenant et en encourageant un esprit de pardon.

  • En cultivant une attitude authentique et honnête avec l’équipe.

  • En conservant un esprit qui se laisse enseigner.

  • En conservant de bonnes communications.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

logo-itf-accueil-4_edited.png