Marchez en Lui ! - 2

Mis à jour : 12 mars 2019


Aujourd’hui est le dernier jour de jeûne et prière ! Le thème du jour est : La foi pour le miraculeux.


Attendez-vous un miracle ? Avez-vous besoin d’un miracle dans votre vie dans une situation difficile, une maladie, pour la conversion et le salut d'un proche,…


J’ai une bonne nouvelle : Dieu fait encore des miracles aujourd’hui !

« Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. » - Hébreux 13. 8

Il est important de marcher en Lui (c'est à dire de se comporter comme des gens unis à lui) si nous voulons voir les miracles que Dieu veut faire dans nos vies…


« Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. » - Colossiens 2. 6-7

La maturité chrétienne se construit sur les fondements de la Parole de Dieu tels qu’enseignés par les Apôtres. Nous avons besoin de connaître la saine doctrine pour vivre à la ressemblance de Christ.


Aujourd'hui, si tu marches en Christ, tu peux Lui rendre grâce car aussi certains que la terre tourne autour du soleil, il y a des promesses de bénédictions pour les enfants de Dieu dont tu fais parti et des dons que Dieu veut te faire !


Dans l’Épitre de Paul aux Colossiens, plusieurs thèmes clés sont abordés : La divinité de Christ, la réconciliation, la rédemption, l’élection, le pardon et la nature de Christ.


Ces thèmes vont aider les Colossiens à prendre une position spirituelle alors que certaines personnes au milieu d’eux voulaient imposer leur légalisme et des fausses doctrines dans l’église.

Nous vivrons le miraculeux de Dieu en prenant une position spirituelle forte et en dénonçant des comportement et des doctrines qui n’ont rien à faire dans l’église. Le but de Paul est d’affermir l’église et de la rendre mature.


La prière de Paul


Lisez Colossiens 1. 9-14

Cette prière nous révèle ce que Paul désire pour les Colossiens au moment de leur écrire. Quand on prie pour quelqu’un, nous exprimons des souhaits pour la personne, nous la bénissons.


Paul laisse ici un excellent modèle pour les croyants qui veulent apprendre à prier.

Les colossiens portent du fruit et Dieu grandit au milieu d’eux depuis qu’ils ont « entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité » - Verset 6

C’est ce que nous pouvons souhaiter pour tout croyant.

La prière de Paul commence par une action de grâce pour l’oeuvre de Dieu dans l’Eglise et Paul précise qu’il prie régulièrement pour eux.

Il demande à Dieu qu’ils soient « remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle »


Laissez moi revenir sur le miraculeux que nous attendons…

Connaissance de la volonté de Dieu, sagesse et intelligence spirituelle sont nécessaires si nous voulons vivre le miraculeux.

Trop de chrétiens confondent leur propre volonté et celle de Dieu, ils prient avec manque de sagesse et ils manquent d’intelligence spirituelle… ce qui les empêche de voir la main de Dieu.


Si nous voulons marcher en Lui, nous avons besoin d’apprendre comment prier pour être efficace. Il ne suffit pas de prononcer des formules « magiques » pour obtenir. Dieu n’est pas un distributeur automatique et Sa volonté restera toujours déterminantes pour l'accomplissement de nos prières.


Prier sans discerner la volonté de Dieu ou sans marcher selon Sa volonté… apportera la déception.

Il y a plus de chances d’obtenir une bénédiction en marchant en Lui simplement (sans faire de prières spécifiques car marcher en lui suggère une vie de prière - Notre Père) qu’en priant pour obtenir quelque chose de précis sans rechercher ou faire Sa volonté.


Jésus a bien dit ceci :

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » - Matthieu 6. 31-33

Il a aussi dit…

« Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez » - Matthieu 21. 22

Mais la Bible nous montre aussi une autre facette de la prière dans les propos de, Jacques, l’auteur de l’Epître du même nom et responsable de l’église de Jérusalem...

« Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. » - Jacques 4. 3

Ce peut-il que des prières ne soient pas exaucées car elle ressemble plus à de la convoitises qu'un sain(t) désirs de voir sa volonté s'accomplir ? Ce peut-il que dans certaines prières, il n’y a pas toujours une réelle envie de rechercher la volonté de Dieu mais il s'agit plus d’assouvir une passion. Parfois nous n’obtenons pas car nous cherchons à embarquer Dieu dans notre propre volonté (même dans des choses spirituelles !)


Comprenez-vous pourquoi Paul réclame pour les Colossiens qu’ils soient « remplis de la connaissance de Sa volonté » ?


Mais regardez ceci... une fois que Jacques a pointé la mauvaise manière de prier, il remet ses lecteurs sur le bon chemin… qui consiste à marcher en Christ !

« Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus. » - Jacques 4. 7-8

Revenons aux Colossiens


Pourquoi Paul demande à Dieu qu’ils soient « remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle » ?

Parce que par la connaissance centrée sur la volonté de Dieu, ils sauront faire la différence avec la connaissance prônée par les faux docteurs qui menaçaient le bon fonctionnement de l’église.


« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. » - Colossiens 2. 8

Ici, des faux docteurs remettaient en cause la divinité de Jésus et par une fausse humilité. Ne s’estimant pas dignes de s’adresser à Dieu directement, ils essayèrent d’introduire le culte aux anges comme intermédiaires, niant le fait que Jésus est le seul médiateur entre Dieu et les hommes.

Voyez-vous comment des fausses doctrines peuvent se glisser doucement parmi les chrétiens ?


Et il les avertira…

« Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles, sans s'attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l'accroissement que Dieu donne. » - Colossiens 2. 18-19

Aujourd’hui encore, nous devons être vigilant face à de telle personnes qui prennent leurs propres visions, leurs propres désirs pour la volonté de Dieu alors qu’elles et/ou leurs visions ne s’accordent pas avec la vérité de la Parole de Dieu.

Il est clair que la connaissance de la volonté de Dieu est le besoin fondamental de tout chrétien. Marcher en Christ, c’est aussi pouvoir dire en tout temps « Que ta volonté soit faite »

Au verset 10, Paul explique que « la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle » nous permettra de marcher d’une manière digne du Seigneur.


« que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu » - Colossiens 1. 9-10

Il prie pour que nous puissions mettre le tout en pratique d’une manière concrète et nous encourage à une marche qui lui plaira en tout point de vue. Le terme « plaire » (areskeia) dans ce texte implique une soumission complète à la volonté de Dieu qui ne laisse plus de place pour le « moi »

En ce qui concerne les bonnes oeuvres, Paul ne parle pas des oeuvres qui sauvent (Nous savons que ce n’est pas par les oeuvres que nous sommes sauvés) mais Paul met en évidences les bonnes oeuvres qui doivent découler du Salut et qui seront la démonstration d’une vie qui porte du fruit.

Pour Paul, le christianisme n’est pas une chose statique mais il pousse les disciples de Jésus à accomplir des oeuvres qui glorifierons Dieu.


Une telle attitude aura pour conséquence de porter du fruit et de grandir dans la connaissance.

Il reprend le terme de la connaissance probablement pour souligner que « la connaissance de la volonté de Dieu est un moyen d’atteindre une plus grande connaissance de Dieu lui-même. »


Tu veux connaître Dieu ?

Apprends à connaitre Sa volonté.


Je termine avec le verset 11…

« fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. » - Colossiens 1. 11

Ce verset souligne-t-il notre incapacité d’accomplir des bonnes oeuvres ou d’acquérir la véritable connaissance par nos propre force ? Probablement. Dans sa prière, Paul met en évidence la puissance glorieuse dont Dieu revêt ses enfants qui marchent en Christ. Il prie pour que les Colossiens soient revenus de cette puissance nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu. C’est cette puissance qui peut nous fortifier à tous égard !


Tu veux voir la gloire de Dieu ?

Marche en Christ, porte de fruit, grandit en connaissance et reçois la puissance de Dieu…


Cette opération que Dieu veut faire dans nos vies ne consiste pas en miracles spectaculaires mais en une puissance surnaturelle qui procure persévérance et patience dans l’épreuve… et avec joie par dessus tout.


Dans un petit livret intitulé « Comment recevoir un miracle ? », Reinhart Bonnke donne 3 clés :

  1. Marche sur la Parole,

  2. Marche par la foi,

  3. Marcher dans l’obéissance.

et il écrit à la fin…

« L’obéissance branche la prise et la puissance commence à agir. C’est la connection finale. Rappelez-vous de ce que Smith Wiggelsworth déclara à un membre du clergé, traditionaliste et incrédule : ”Les Actes des Apôtres ont été écrits parce que les Apôtres ont agi.” » - Reinhart Bonnke, Comment recevoir un miracle ?

Par nos actes aujourd'hui, nous prolongeons et complétons le livre des actes des Apôtres


La prière de Paul est un véritable programme à elle seule. Il n’a pas encore apporté ses enseignements que nous recevons dans cette prière un plan extraordinaire pour la maturité et la croissance.


Prions ensemble et demandons au Seigneur de nous remplir de sa puissance glorieuse pour le servir et persévérer dans la foi, en tout temps et dans la joie !

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

logo-itf-accueil-4_edited.png