Recevez le Saint-Esprit ! - 2

Un message de Franck Slowik


Lecture Biblique : Jean 20. 19-31


Quand je lis ce passage, je demande au Seigneur d’augmenter ma foi et de me permettre d’être capable d’avancer, même si je ne vois pas, si je comprends tout ou ne maitrise pas tout. Je veux être heureux c’est à dire béni. Celui qui croit sans avoir vu est béni.


« Jésus a accompli, sous les yeux de ses disciples, encore beaucoup d’autres signes miraculeux qui n’ont pas été rapportés dans ce livre. Mais ce qui s’y trouve a été écrit pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant, vous possédiez la vie en son nom. » - Jean 20. 30-31

Nous sommes bien vivants ce matin ! Mais ce que Dieu veut, c’est que nous soyons encore plus vivants que vivants. Il veut la PLENITUDE pour ses enfants.

Quand Jésus est entré dans la pièce et qu’il a soufflé sur les disciples, c’était pour les préparer à recevoir le Saint-Esprit. Un geste prophétique qui a ôté leurs crainte et leurs à donné du courage pour continuer à vivre, rassurés par la présence de Jésus.

Chaque fois que tu ouvres la Bible, que tu pries ou que tu t’approches de Dieu, le Seigneur te dit : « N’aies crainte, je suis avec toi et j’ai envoyé mon Esprit », saisi-le !

La semaine dernière, je vous disais que les disciples s’étaient emparé du Saint-Esprit par la foi alors que la Pentecôte n’aura lieu que 50 jours après. Alors qu’ils étaient terrés dans la peur suite à l’épisode de la crucifixion, la présence de Jésus qui (ré)apparait a effacé la peur et les moments passés avec lui avant son ascension leurs ont donné du courage pour obéir à la Parole.


La peur dissipée, nous voyons dans le livre des Actes, chapitre 1 qu’ils ont suivi les recommandations de Jésus, ne s’éloignant pas de Jérusalem,… ils se sont réunis dans la chambre haute pour partager, louer, chanter et prier,… ils se sont organisés en choisissant Matthias pour remplacer Judas. Ils n’avaient pas encore reçu le Saint-Esprit qu’ils se sont organisés en sachant que le Saint-Esprit allait leur être donné plus tard mais que Dieu était déjà avec eux.


Je vous signale en passant qu’ils n’avait aucune idée de la manière dont cela allait se produire.

Laissez-moi vous dire ce matin que quand vous obéissez à la Parole de Dieu et que vous avancez fidèlement dans la crainte du Seigneur, vous discernez immédiatement quand un événement est initié par le Saint-Esprit (Vous verrez vite si cela ne vient pas de Dieu, en étant proche de la Parole), même s'il agit d'une manière surprenante ou inhabituelle.


La Parole de Dieu nous invite à marcher par la foi, ce qui nous permettra d’accomplir des choses extraordinaire par son Esprit.

« C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille ; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi. » - Hébreux 11. 17

Ce matin, j’aimerai attirer votre attention sur une chose très importante : le pardon.


LE PARDON

Jésus souffla sur eux en disant recevez mon Esprit. Et il dit en suivant…

« Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » - Jean 20. 23

Je vous ai déjà dit que le Saint-Esprit nous permettait d’accomplir des choses que notre BIOS, notre nature humaine nous empêchait de faire. Par exemple, le Saint Esprit nous donne du courage et nous rempli de force, d’amour et de sagesse alors que nous avons une nature timide ou éventuellement un peu lâche.

Il y a tellement de choses que nous ne pouvons pas faire par nos propres forces, tellement de gens que nous ne pourrions jamais aimer naturellement et tellement d'autres situations qui dépassent notre propre sagesse.

Ici, Jésus parle uniquement du pardon, comme si le pardon était la clé de tout et que notre capacité à pardonner dépendait uniquement du Saint-Esprit agissant en nous.

  • Comment Joseph a-t-il pu pardonné à ses frères qui l’avaient vendu et abandonné ?

  • Comment Etienne a-t-il pu pardonné à ceux qui lui jetaient les pierres qui l’on tué ?

  • Comment cette femme a-t-elle pu pardonné à l’assassin de son fils ?

  • Comment Corrie Ten Boom a-t-elle pu pardonné à un ancien officier SS qui est venu à sa rencontre ?

  • Comment une personne peut-elle pardonné son conjoint adultère ?

  • Comment un enfant peut pardonner à ses parents maltraitants ?

  • Comment une victime d’attentat terroriste peut-elle pardonner au Kamikaze qui s’est fait explosé sur elle ?


Peut être que tu as ton propre « comment » ce matin ?

C’est possible par son Esprit ! Je veux te dire ce matin que depuis que Jésus a pardonné l’humanité en mourant sur la croix à cause du péché, il n’y a plus rien d’impardonnable sur cette terre pour les enfants de Dieu. Et si quelque chose l’était, seul Dieu peut le décider et s’en occuper lui même !


LE BUT DU DON DU SAINT-ESPRIT

Le but de ce don est précisé : ceux à qui vous pardonnerez… ceux à qui vous les retiendrez.


S’ils voulaient changer le monde avec l’Evangile, le pardon allait faire parti de leur vie, de leur mission (pardonner aux oppresseurs, aux religieux, à leurs bourreaux)

Ce message est pour l’Eglise en tant que groupe, la colonne et l’appuie de la vérité. C’est cette vérité sur le pardon de Dieu que le monde à besoin. Et c’est une grande responsabilité confiée à l’Eglise.

Beaucoup y voient un pouvoir surnaturel qui ferait des chrétiens des petites Dieu sur terre… Non ! Ce n’est pas dans le pouvoir de l’homme de pardonner le péché !

Mais en se basant sur l’oeuvre de la croix, l’Eglise peut prononcer le pardon de Dieu dans la vie des gens qu’elle touche car, le Saint-Esprit fait de nous des ambassadeurs pour Christ.


Il y a tellement de gens captifs du péché qui ont besoin du pardon de Dieu et de pardon en général.


En mourant sur la croix, Jésus nous a donné la clé pour accéder au pardon. Comme je vous l’ai dit, il a ouvert une options aux hommes qui n’avaient pas d’autre alternative qu’une vie séparée de Dieu. L’Eglise, remplie de l’Esprit apporte l’option du pardon des péchés. Quand je pense à ce pouvoir que nous avons, ayant la connaissance de cette clé, je pense à ce passage dans Romains.


« En effet, je n'ai pas honte de l'Evangile [de Christ] : c’est la puissance de Dieu pour le salut de tout homme qui croit, du Juif d’abord, mais aussi du non-Juif. En effet, c’est l'Evangile qui révèle la justice de Dieu par la foi et pour la foi, comme cela est écrit : Le juste vivra par la foi. La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui par leur injustice tiennent la vérité prisonnière, car ce qu'on peut connaître de Dieu est évident pour eux, puisque Dieu le leur a fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables, puisque tout en connaissant Dieu, ils ne lui ont pas donné la gloire qu’il méritait en tant que Dieu et ne lui ont pas montré de reconnaissance ; au contraire, ils se sont égarés dans leurs raisonnements et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. » - Romains 1. 16-21

L’Apôtre Paul place les hommes devant leur responsabilités et explique que les hommes devraient être capables par eux-même de voir Dieu dans toute la création mais ils ne le font pas et il ne lui rendent pas gloire malgré l’incroyable beauté et la perfection de la création. L’homme est donc inexcusable… certains diraient aussi impardonnables.

Mais dans sa bonté, Dieu a envoyé son fils pour le pardon ce ces mêmes hommes qui conserveront leur péché et ses conséquences s’ils refusent d’accepter ce pardon.

C’est l’église qui doit partager cette vérité au monde en priant le Saint-Esprit de révéler Christ aux personnes atteintes.

Ce n’est donc pas un pouvoir de pardonner ou de condamner mais bien une responsabilité que Jésus a donné aux disciples et qu’il nous donne aujourd’hui…


NOTRE RESPONSABILITÉ

Comment pourrions-nous être efficaces dans cette mission qui concerne le pardon de Dieu si nous-même ne vivons pas la réalité de ce pardon dans nos vies ? Comment pourrions-nous ouvrir le ciel aux gens qui nous entourent si nous vivons nous-même enfermés à cause d’un manque de pardon ?


Ce n’est que par l’Esprit que nous pourrons accomplir la mission que Dieu nous donne et en devenant des agents du Saint-Esprit, ce ne sera plus de notre propre autorité que nous agirons, mais au nom de Jésus.

En partageant l’Evangile autour de nous, comme des ambassadeurs de Christ, conduits par l’Esprit, nous avons donc ce pouvoir, ce mandat, cette autorité pour amener les gens à la repentance pour qu’ils voient leurs péchés instantanément remis au moment où ils accepteront sincèrement et véritablement Jésus comme Seigneur et Sauveur. Dans le cas contraire, ils resteront dans une situation de non pardon. C’est leur choix qui le déterminera leur destinée.


Quand l’église perd de son efficacité ou de sa fraîcheur, c’est souvent à cause du non pardon… Pas celui de Dieu mais le notre ! Alors que le Saint-Esprit nous a été donné pour nous transformer de l’intérieur par son fruit : l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. (Ga 5. 22) et que la Parole nous encourage à marcher par l’Esprit. Le manque de pardon peut nous stopper dans notre mission… et cela ne vient pas de Dieu mais de l’ennemi de nos âmes qui veut nous garder captifs.


Une telle situation peut bloquer l’action de Dieu dans nos vies…

« Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes » - Matthieu 6. 14-15

Marcher par l’Esprit inclus le fait de pardonner… Nous avons tous besoin de temps pour pardonner, un temps nécessaire pour laisser le Saint-Esprit nous consoler, nous guérir et nous restaurer MAIS un manque de pardon prolonger est peut-être un signe qui démontre que nous n’avons pas saisi le Saint-Esprit et que nous ne marchons pas dans la grâce de Dieu.


Je vous invite à laisser le Saint-Esprit toucher votre cœur et vous montrer si vous avez besoin de pardonner à quelqu’un... Un parent qui vous a déçu, rejeté, abandonné, abusé… Une personne qui vous a trahi, blessé, offensé, volé,… Un collègue, un ami, un chrétien, qui vous a fait mal… Un patron, un professeur, un pasteur ou une personne en autorité qui a manqué à son devoir... Une situation de la vie qui vous a mis en difficulté (il n’y a pas de responsable, juste une circonstance malheureuse)


Peut-être que vous en voulez à Dieu de ne pas être intervenu ou de ne pas avoir empêcher un drame ou encore, vous en voulez à vous-même… vous ne vous pardonnez pas une mauvaise décision passée, une action malheureuse qui a causé du tort à autrui…


En tant qu’ambassadeur de Christ ce matin, si vous êtes dans une telle situation, je vous demande de pardonner d’une manière définitive ce matin afin de vivre pleinement ce que Dieu à prévu pour vous. Vous pouvez vous libérer ce matin et libérer aussi toutes les personnes qui subissent cette situation, y compris les gens qui nous entourent et pour qui cette guérison divine sera un témoignage puissant de la grâce de Dieu.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

logo-itf-accueil-4_edited.png