• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

Ce que nous croyons...

Mis à jour : 13 mars 2019

Un document pour les membres de l'église GENERATION21

AVANT‐PROPOS

L’Eglise GENERATION21 de Biarritz est fermement ancrée dans le courant principal de l'histoire de la chrétienté. Elle considère la Bible comme la source toute suffisante de la foi et de la pratique et elle souscrit aux croyances historiques de l'Eglise universelle. De concert avec la chrétienté évangélique historique, elle met l'accent sur l'œuvre de Salut de Christ et sur son retour comme Roi. Elle présente également Christ comme Celui qui guérit et elle croit à la plénitude et la puissance duSaint Esprit, l’intégralité et la totalité des dons spirituels manifestés par le Christ immuable disponible pour chaque croyant.


I. LES SAINTES ÉCRITURES

Toute écriture est inspirée de Dieu et nous croyons que toute la Bible est inspirée 1 en ce sens que de saints hommes de Dieu ont été inspirés par le Saint-Esprit pour écrire les paroles exactes de l'écriture. 2 L'inspiration divine s'étend également et pleinement à toutes les parties des écrits originaux. Toute la Bible dans sa forme originale est donc sans erreur et, par conséquent, infaillible, absolument suprême et suffisante en autorité dans toutes les questions de foi et de pratique. 3

La Bible est plus qu'un simple recueil de la Parole de Dieu, mais la révélation complète et la Parole même de Dieu inspirée par le Saint-Esprit. Les croyants chrétiens d'aujourd'hui reçoivent la capacité spirituelle qui leur permet de comprendre les écritures, 4 mais Dieu n'accorde pas de nouvelles révélations qui sont contraires ou supplémentaires à la vérité biblique inspirée.


II. LA TRINITÉ

La Trinité existe éternellement en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ces trois personnes forment un seul Dieu ayant la même nature et les mêmes attributs et étant dignes des mêmes hommages, confiance et obéissance. 5


1. LE PÈRE

Le Père existe éternellement comme créateur du ciel et de la terre, dispensateur de la Loi, auquel toutes les choses seront soumises de manière à ce qu'Il soit tout en tout. 6


2. LE FILS

Notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique et éternel du Père, est vraiment Dieu et vraiment homme. 7 Il a été conçu du Saint-Esprit, né de la vierge Marie 8 et, par sa vie sans péché, ses miracles et son enseignement, a donné la pleine révélation du Père. 9

Il est mort sur la croix, le juste pour l'injuste, comme sacrifice de substitution, pourvoyant ainsi au salut de l’humanité.6 Il est ressuscité des morts. 10 Il est maintenant à la droite du Père. 11 Il reviendra pour établir son royaume de droiture et de paix. 12


3. LE SAINT‐ESPRIT

Le Saint-Esprit est aussi Dieu, agissant et possédant les attributs de la divinité. 13 Sa personnalité se manifeste dans le fait qu'il a des caractéristiques personnelles et que les personnes peuvent être en relations personnelles avec Lui. 14


III. LES ANGES


1. CLASSIFICATION

Les anges furent créés comme êtres intelligents et puissants pour faire la volonté de Dieu et l'adorer. 15 Cependant, Satan, le père du péché, céda à l'orgueil et fut suivi par les anges qui se rebellèrent contre Dieu. Ces anges déchus ou démons sont actifs dans leur opposition aux desseins de Dieu. 16 Ceux qui sont restés fidèles demeurent devant le trône de Dieu et servent comme esprits exerçant un ministère. 17


2. LE CROYANT ET LES DÉMONS

Les démons tentent de contrarier les desseins de Dieu ; cependant, en Christ, le croyant peut être libéré complètement de l'influence des démons. 18


IV. L'HOMME

L'homme fut d'abord créé à l'image et à la ressemblance de Dieu. 19 Il sombra dans le péché et, en conséquence, connut la mort spirituelle et physique. 20 La mort spirituelle et la dépravation de la nature humaine ont été transmises à toute la race humaine 21 . l'exception de l'homme Christ Jésus. 22 L'homme ne peut être sauvé que par l'oeuvre d'expiation de notre Seigneur Jésus-Christ. 23


V. LE SALUT


1. L'ŒUVRE D'EXPIATION DE CHRIST

Le salut a été dispensé à tous les hommes par le sacrifice de Christ sur la croix. 24 Ce sacrifice est la seule rédemption parfaite et expiation subrogatoire pour tous les péchés du monde, tant originels que temporels. Son oeuvre d'expiation a été prouvée par Sa résurrection des morts. 25 Ceux qui se repentent et croient en Christ sont nés de nouveau du Saint-Esprit et reçoivent la vie éternelle. 26


2. LA REPENTANCE ET LA FOI

L'homme ne peut naître de nouveau que par la foi en Christ. La repentance, élément essentiel de la foi, par laquelle l'homme se détourne du péché pour se tourner vers Dieu amorce une transformation de la pensée opérée par le Saint-Esprit. 27


3. LA RÉGÉNÉRATION

La régénération est une œuvre créatrice du Saint-Esprit par laquelle l'homme naît de nouveau et reçoit la vie spirituelle. 28


4. LA JUSTIFICATION

La justification est un acte judiciaire de Dieu par lequel le pécheur est déclaré juste par la seule vertu de son acceptation de Christ comme Sauveur. 29


VI. L'EXPÉRIENCE CHRÉTIENNE


1. L'ASSURANCE

L'assurance du salut est un privilège dont jouissent tous ceux qui sont nés de nouveau de l'Esprit par la foi en Christ 30, produisant l'amour, la gratitude et l'obéissance envers Dieu.


2. LA SANCTIFICATION

La sanctification est la consécration à Dieu et la séparation du mal. 31 Dans l'expérience, elle est à la fois instantanée 32 et progressive. 33 Elle est produite dans la vie du croyant par son appropriation de la puissance de l’oeuvre expiatoire à la croix et de la vie ressuscitée de Christ par la personne du Saint-Esprit. 34 Il attire l'attention du croyant sur Christ, l'instruit par la Parole et produit le caractère de Christ en lui. 35 Les croyants qui succombent au péché doivent se repentir et rechercher le pardon par la foi dans le sang purificateur de Jésus-Christ. 36


3. LA PLÉNITUDE DU SAINT-ESPRIT

Nous croyons que tout croyant peut expérimenter la plénitude et la puissance du Saint-Esprit. Il en vient ainsi à connaître Christ de façon plus intime, à expérimenter 37-38 le fruit et les dons du Saint-Esprit lui permettant de croître spirituellement et de devenir un témoin efficace pour Christ. 39 Les croyants devraient rechercher diligemment la plénitude et la puissance du Saint-Esprit conformément au commandement de notre Seigneur Jésus-Christ. 40 Cette expérience est distincte de la nouvelle naissance et lui est subséquente. 41 Elle se manifeste au quotidien et elle est renouvelée tout au long de la vie du croyant qui la recherche sincèrement.


4. LES DONS DE L'ESPRIT

Les dons de l'esprit sont des aptitudes surnaturelles données par Dieu par l'exercice desquelles les croyants sont en mesure de prodiguer un ministère efficace et direct dans des situations particulières. Ces dons exercent la double fonction d'édifier 42 les croyants et de démontrer la présence de Dieu dans Son Eglise. 43


5. LA GUÉRISON DIVINE

La guérison divine rendue possible par l'oeuvre d'expiation de Christ 44 est l’espérance du croyant. La prière pour les malades et les dons de guérison sont encouragés et pratiqués. 45


VII. L'ÉGLISE


1. L'ÉGLISE UNIVERSELLE

Tous ceux qui sont nés de nouveau sont membres de l'Eglise universelle qui est le corps et l'épouse de Christ. 46


2. L'ÉGLISE LOCALE

  • But : L'église locale est un corps de croyants en Christ qui se sont rassemblés pour fonctionner comme partie de l'Eglise universelle. 47 L'église locale est ordonnée par Dieu et fournit un contexte dans lequel les croyants adorent Dieu ensemble, 48 observent les ordonnances de l'Eglise, sont instruits dans la foi et sont équipés pour l’évangélisation du monde. 49

  • Les ordonnances : (i) La Sainte Cène - La Sainte Cène est un symbole, une commémoration et une proclamation de la souffrance et de la mort de notre Seigneur Jésus-Christ. Cette ordonnance de la communion doit être observée par les croyants jusqu'au retour de Christ. 50 / (ii) Le baptême d'eau - Le baptême d'eau signifie que le croyant s'identifie avec Christ dans sa mort, son ensevelissement et sa résurrection. Il se pratique par immersion. 51

  • Le ministère : Le Seigneur prévoit un ministère appelé et ordonné divinement pour diriger l'église dans la réalisation de ses buts. 52


VIII. LA FIN DES TEMPS


1. L'ÉTAT ACTUEL DES MORTS

A la mort, les âmes des croyants passent directement en présence de Christ 53 et connaissent la béatitude jusqu'à la résurrection du corps glorifié. 54 Les âmes des incroyants demeurent, après la mort, conscientes de la condamnation 55

jusqu'à la résurrection finale de la chair et le jugement des injustes. 56


2. L'ENLÈVEMENT

L'enlévement, l'espérance de l'Eglise, est la venue imminente du Seigneur descendant des cieux pour recevoir en Lui les siens, tant les vivants qui seront transformés que les morts en Christ qui seront ressuscités. Cet événement se produit avant que la colère 57 de Dieu ne se déverse au cours de la tribulation.


3. LA TRIBULATION

La tribulation sera une période de jugement sur toute la terre. 58 Durant cette période, l'antéchrist s'élèvera pour offrir une fausse espérance aux nations. 59


4. LE RETOUR DE CHRIST

Le retour de Christ sur la terre en puissance et en grande gloire mettra fin à la grande tribulation. Il inaugurera l'époque millénaire, 60 libérera toute la création de la malédiction qui pèse sur elle et amènera le monde entier à la connaissance de Dieu. 61


5. LE JUGEMENT DERNIER

Il y aura un jugement dernier lors duquel les incroyants qui sont morts seront jugés devant le grand trône blanc selon leurs actes. 62

Quiconque n'est pas inscrit dans le Livre de vie sera séparé de la présence de Dieu pour le châtiment éternel qui est la seconde mort. 63


6. LE STATUT ÉTERNEL DES JUSTES

Les justes partageront la gloire de Dieu dans les nouveaux cieux et sur la nouvelle terre pour toute l’éternité. 64


IX. POSITIONS


1. LE MARIAGE ET LA FAMILLE

Le mariage est une disposition divine par laquelle un homme et une femme entrent dans une relation pour toute la vie 65 par un mariage reconnu par l'Eglise et sanctionné légalement par l’Etat.

Le mariage institue une relation « d'une seule chair » 66 qui va au-delà de l'union physique et qui est plus qu'une simple relation temporaire d'ordre pratique ou égocentrique ou qu’un contrat qui lie deux personnes dans un partenariat légal. Le mariage établit une unité affective et spirituelle qui permet aux deux partenaires de répondre aux besoins spirituels, émotionnels, physiques et sociaux de l'autre. 67 Il fournit le contexte biblique pour la procréation des enfants.

Le mariage doit être une relation exclusive qui doit demeurer pure. 68 Dans les desseins de Dieu, il doit être une relation permanente. Il doit apporter au monde le témoignage de la relation qui existe entre Christ et Son Eglise. 69

Le mariage exige un engagement d'amour, de persévérance et de foi. A cause de sa sainteté et de sa permanence, le mariage devrait être traité sérieusement et ne devrait être contracté qu'après fréquentations, consultations, préparations, avec prière et recherche de la volonté de Dieu. Les chrétiens devraient épouser des croyants. 70

La Bible présente le foyer et la famille comme étant une force stabilisatrice dans la société, un milieu propice aux soins, à l'éducation et à la sécurité des enfants. 71


2. LE DIVORCE

Nous croyons que le divorce ne s’inscrit pas dans les desseins de Dieu. Nous croyons qu'il est une concession de Dieu à « la dureté du cœur des hommes ». 72

Le mariage ne peut être rompu que pour des raisons telles infidélités conjugales sous toutes ses formes 73 ou par des circonstances, comportements, événements ou raisons selon la révélation et la compréhension des commandements bibliques dans leurs applications à nos vies modernes. Bien que l'Ecriture indique que les vœux du mariage peuvent être rompus par certaines actions et reconnaît donc la possibilité de rupture de la relation conjugale, l'Ecriture recommande aussi que la solution la plus souhaitable soit la réconciliation. 74

Notre objectif est donc la réconciliation et la gu.rison de l'union conjugale là où c'est possible. Par conséquent, nous cherchons à prévenir et éviter le divorce par tous les moyens légitimes, par nos enseignements et nos services. L'infidélité conjugale ne devrait pas être considérée comme une occasion ou une opportunité de recourir au divorce, mais plutôt un péché grave qui appelle à une démarche de repentance, de foi et de grâce, de pardon et rétablissement chrétien. Dans notre société, le divorce est l'abrogation d'un mariage par processus légal autorisé par l'Etat. Bien que l'Eglise reconnaisse ce processus légal comme un moyen acceptable pour permettre la séparation permanente des époux, elle restreint la notion du divorce, en termes de dissolution du mariage, aux seules raisons reconnues par l'Ecriture.

1 2 Timothée 3. 16, 17

2 2 Pierre 1. 20, 21

3 Psaumes 119. 160a ; Matthieu 5. 17, 18

4 1 Corinthiens 2. 12‐14

5 Matthieu 3. 16, 17, 28.19 ; 2 Corinthiens 13. 14

6 Genèse 1. 1 ; 1 Corinthiens 15. 28

7 Jean 1. 1, 14 ; 10. 30 ; 17; Philippiens 2. 6, 7 ; Hébreux 1. 8

8 Luc 1. 26-35

9 Jean 12. 49 ; Actes 2. 22 ; 2 Corinthiens 5. 21 ; Hébreux 7. 26

10 Romains 5. 6, 8 ; 1 Corinthiens 15. 3 ; 1 Pierre 3. 18

11 Matthieu 28. 6 ; 1 Corinthiens 15. 4, 20

12 Actes 1. 9-11, 2. 33 ; Hébreux 8. 1

13 Actes 5. 3, 4

14 Jean 16. 13-14

15 Psaumes 103. 20 ; Apocalypse 5. 11, 12

16 Esaïe 14. 12-17 ; Ezéchiel 28. 11-19 ; Ephésiens 6. 11, 12 ; 1 Timothée 4. 1 ; Jude 6

17 Hébreux 1. 14

18 Hébreux 2. 14 ; 1 Jean 3. 8, 4. 1-4

19 Genèse 1. 26, 2. 7

20 Romains 5. 12 ; Jacques 1. 14, 15

21 Jérémie 17. 9 ; Romains 3. 10-19, 23

22 Hébreux 7. 26

23 Jean14 .6 ; Actes 4. 12 ; 1 Timothée 2. 5, 6

24 Esaïe 53. 3-6 ; Jean 12. 32, 33 ; 1 Pierre 2. 24

25 Actes 2. 36 ; Romains 4. 25 ; 1 Corinthiens 15. 14, 17, 20 ; Hébreux 10. 12 ; 1 Jean 2. 2

26 Actes 20. 21 ; 1 Pierre 1. 23, 25

27 Esaïe 55. 7 ; Actes 17. 30 ; Galates 3. 22, 26 ; Ephésiens 2. 8 ; 1 Jean 5. 10-13

28 Jean 3. 3b, 5b, 7 ; 1 Corinthiens 5. 17, 18a ; 1 Pierre 1. 23

29 Romains 3. 24, 4. 3-5, 5. 1-2

30 Jean 10. 27-29 ; Romains 8. 35-39

31 2 Corinthiens 6. 14, 7. 1

32 Jean 17. 17, 19 ; Hébreux 10. 10, 14

33 1 Thessaloniciens 5. 23 ; 2 Timothée 2. 19-22 ; 1 Pierre 1. 14-16

34 Romains 6. 11, 13, 14,18

35 1 Corinthiens 13 ; Galates 5. 22, 23 ; 2 Pierre 1. 3-4

36 1 Jean 1. 9, 2. 1-2

37 Matthieu 3. 11 ; Actes 1. 5 ; Ephésiens 5. 18

38 Jean 16. 13-15

39 Galates 5

40 1 Corinthiens 12-13-14

41 2 Corinthiens 3. 18 ; Actes 1. 8

42 1 Corinthiens 12. 4-11

43 1 Corinthiens 12. 7 ; 14. 12, 24-25

44 Matthieu 8. 16, 17

45 1 Corinthiens 12. 28-30 ; Jacques 5. 14

46 1 Corinthiens 12. 13 ; Ephésiens 5. 25b ; Colossiens 1. 18 ; 1 Timothée 3. 15

47 Actes 14. 23 ; 1 Corinthiens 16. 19

48 Jean 4. 23 ; Actes 20. 7

49 Actes 1. 8 ; 11. 19-24 ; 2 Timothée 2. 2 ; 1 Pierre 5. 2

50 Matthieu 26.26-28 ; 1 Corinthiens 10. 16-17 ; 11. 23-26

51 Matthieu 28.19 ; Marc 16. 15-16 ; Actes 2. 38, 41 ; 8. 36-39 ; Romains 6. 3-5

52 Actes 6. 2b-4c ; 13. 2-4a ; 14. 23 ; Ephésiens 4. 8, 11-13

53 2 Corinthiens 5. 8 ; Philippiens 1. 21, 23-24

54 Romains 8. 22, 23 ; 1 Corinthiens 15. 42-44 ; 2 Corinthiens 5. 1, 4b

55 Luc 16. 22-31 ; Jean 3. 36

56 Daniel 12. 2 ; Jean 5. 28-29 ; 2 Thessaloniciens 1. 7-10 ; Apocalypse 20. 11-15

57 1 Corinthiens 15. 51-57 ; Philippiens 3. 20-21 ; 1 Thessaloniciens 4. 13-18 ; Tite 2. 13

58 Matthieu 24. 15, 21-22 ; 1 Thessaloniciens 5. 1-3

59 2 Thessaloniciens 2. 3-12 ; Apocalypse 13. 11-18

60 Psaumes 2. 6-12 ; Daniel 2. 44-45 ; Luc 22. 29-30 ; Apocalypse 3. 21, 20. 6

61 Esaïe 1. 24-27, 2. 1-4 ; Zacharie 14. 3, 4, 9 ; Romains 8.19-23 ; Apocalypse 22. 3

62 Daniel 7. 9-10 ; Jean 12. 48 ; Romains 2. 2, 6,11, 16 ; Apocalypse 14. 9-11, 20. 11-15

63 Matthieu 25. 41b ; Jude 6 ; Apocalypse 20. 10, 15, 21. 8

64 Matthieu 13. 43 ; Jean 17. 24 ; 2 Pierre 3. 13 ; Hébreux 11. 10 ; Apocalypse 21. 1-2,10, 22-23

65 Genèse 2. 24 ; Matthieu 19. 6

66 Matthieu 19. 5 ; Malachie 2. 15

67 Genèse 2. 18 ; 1 Corinthiens 7.2-5 ; Hébreux 13. 4

68 Ephésiens 5. 3, 26, 27

69 Ephésiens 5. 25, 3, 32

70 2 Corinthiens 6. 14, 15

71 Ephésiens 6. 4

72 Matthieu 19. 8

73 Matthieu 5. 32, 19. 9

74 Ephésiens 4. 32


30 vues