Le bon berger - 2

Un message de Franck Slowik


Lecture biblique : Jean 10. 1-18

Aujourd'hui, j’aimerais vous parler de nous, l’Eglise. Nous sommes le troupeau des brebis de Dieu dont Jésus est le bon berger.







En relisant ce passage, les Paroles du Prophète Jérémie sont revenues à mon esprit.

« Ainsi parle l'Éternel : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l'Éternel ! Il est comme un misérable dans le désert, Et il ne voit point arriver le bonheur ; Il habite les lieux brûlés du désert, Une terre salée et sans habitants. Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, Et qui étend ses racines vers le courant ; Il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient, Et son feuillage reste vert ; Dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte, Et il ne cesse de porter du fruit. » - Jérémie 17. 5-8

L’Eternel met en garde ici l’ « homme fort » (ou qui se croit fort) qui met sa confiance dans ce qui est « humain », terrestre, qui se confie dans l’être humain.


Une autre version dit…

« Je maudis celui qui se détourne de moi, ne met sa confiance qu’en l’homme et cherche sa force dans les pauvres moyens humains. » - Jérémie 17. 5 (Français Courant)

Enfants de Dieu, nous devons toujours faire attention à garder nos coeurs afin que la vie ne cesse de couler. Il est tellement facile de se détourner de Dieu et, dans des périodes de bénédictions, nous croire assez fort pour nous passer de la voix du bon berger dans nos décisions, dans notre comportement, dans nos choix,…


Jésus s’est présenté comme le bon berger afin de confronter les religieux du chapitre 9... des aveugles et aussi probablement sourds à sa voix.

« Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » - Jean 9. 39

Mais nous qui l'entendons, nous savons que Jésus est venu pour sauver et pas pour condamner.

« le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. » - Luc 19. 10

Naïf serait la personne qui pense que tout le monde sera sauvé. Ce serait idéal mais ce n’est pas la réalité. Et si seulement une partie de la population mondiale est sauvée depuis la croix, cela veut dire que les autres ne l’ont pas été, ne le sont pas encore ou, malheureusement, ne le seront pas. Le coeur de l’homme est tortueux.

Je viens de terminer ce livre de Philip Yancey...

Dans un paragraphe intitulé « Dieu s’en soucie-t-il ? » en parlant de la souffrance des hommes, il écrit :

"J’ai appris à ne même pas essayer de répondre aux pourquoi… Je ne le sais pas et, franchement, après avoir beaucoup étudié le Bible, j’en conclus qu’elle ne nous donne pas la réponse. Dans son discours à Job, alors que Dieu avait une occasion en or de nous éclairer sur les problèmes de causalité, Dieu esquive totalement le sujet… Je ne connais qu’une réponse à la question « Dieu se soucie-t-il de nous ? » et, pour moi, elle s’est avérée décisive : Jésus est la réponse. Jésus ne s’est jamais attardé à une réponse philosophique au problème de la souffrance, et pourtant il a donné une réponse existentielle. Bien que je ne puisses pas apprendre de lui pourquoi telle chose mauvaise se produit, je peux apprendre ce que Dieu ressent à ce propos. Jésus donne un visage à Dieu, et ce visage ruisselle de larmes."


Jésus est le visage de Dieu dans tout son amour et sa compassion.

En acceptant Jésus comme Seigneur de nos vies, nous sommes entrés dans le troupeau de Dieu… Nous avons été mis à part… Nous sommes devenus membres de l’Eglise Universelle, appelés hors de ce monde pour accomplir la volonté de Dieu, nous qui étions condamnés.

Jésus se présente comme le bon berger qui prend soin du troupeau, qui le protège, le nourrit, le fait grandir, le conduit… Tout ce que nous avons à faire, c’est être à l'écoute de sa voix et le suivre fidèlement. Et n'oublions jamais que c'est par la grande compassion de Dieu que nous sommes dans le troupeau du bon berger.


La Psaume 23 est une tellement belle image de cette relation authentique que Dieu veut développer avec chacun d'entre nous.


« Cantique de David. L'Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires ; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours. » - Psaumes 23

Je peux décider dès aujourd'hui et proclamer que je resterai dans le troupeau du bon berger tous les jours de ma vie ! Voilà ce qui devrait être l’objectif de tout croyant ! David était lui-même considéré comme un bon berger parce qu’il comptait exclusivement sur le bon berger.


Aujourd’hui, si tu entends sa voix, n’endurci pas ton coeur comme quand tu étaitlls encore un rebelle mais entre par la porte si tu ne l’a pas encore fait !


Entre par la porte !

Jésus est la seule personne en qui nous pouvons nous confier sans crainte d’être trahi, blessé, abusé, déçu…


Le rôle de l’église est d'envoyer toutes les personnes qui s’approchent de Dieu et qui le cherchent sincèrement, vers le bon berger.

Le bon berger, ce n’est pas le pasteur ni la personne la plus attentionnées d’une église… car ils te décevront un jour où l’autre. Le bon berger c’est Jésus qui a donné sa vie pour chacun d’entre nous.


Sur le site internet, j’ai écris la mission de GENERATION21…

Notre mission : ENCOURAGER LES GENS À S'APPROCHER DE DIEU ET À SUIVRE JÉSUS FIDÈLEMENT


Ne viens pas à l’église pour un homme, aussi bon et gentil soit-il, mais vient pour rencontrer le bon berger !


S'il y a un verset qui résume à lui seul la Bible, le voici :

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne soit pas perdu mais qu’il ait la vie éternelle. » - Jean 3. 16

En tant que pasteur, cela ne m’intéresse pas que les gens m’aiment ou qu’ils trouvent l’église géniale… Quand c'est le cas, je m'en réjouis, c'est très bien mais c’est ce n’est pas nécessaire. Le plus important est que les gens apprennent à aimer Jésus et son oeuvre et mon but sera toujours de les porter « à croire en son nom » pour qu’ils soient sauvés et qu’ils aient la vie éternelle. Et en plus, s'ils aiment Jésus, ils m'aimeront, malgré mes faiblesses et les défauts !


, c’est plus qu’une adhésions à une église ou aux vérités de l’Evangile… ce n’est pas une démarche intellectuelle, un calcul ou un raisonnement humain.

« Croire en son nom », C’est faire confiance à Jésus comme Sauveur et Seigneur et s’engager à ses côtés.

Une personne qui croit en son nom, reçoit une nouvelle nature qui produit un changement dans son coeur et lui permet d’obéir au Seigneur.


La Bible nous rappelle que celles et ceux qui croient en son nom sincèrement, ce sont celles et ceux qui entre dans le troupeau de Dieu par la porte avec une authenticité de coeurs, en réponse à l’appel de Dieu à le suivre.

C’est une grâce que Dieu nous fait de nous faire entrer dans le troupeau et de pouvoir entendre la voix du bon berger qui nous conduit dans les verts pâturages, nous protège, prends soin de nous et nous fait grandir spirituellement.


En lisant ces mots, tu te sens peut-être comme un aveugle à cause de ta misère spirituelle… Tant mieux et merci au Saint-Esprit d'agir ainsi !


Retrouve la vue !

Quand Jésus parle de jugement, il appelle simplement ceux qui ne voient pas à voir et il dit que ceux qui voient deviendront aveugles.


Qu’est-ce que cela veut dire ?

  • Ceux qui ne voit point sont ici les personnes qui prennent conscience de leurs ténèbres spirituelles quand ils sont dans la présence de Dieu.

  • Ceux qui voient (c'est ironique de la part de Jésus) sont les personnes qui se croient dans la lumière mais qui en fait ne le sont pas à l'instar des pharisiens.

L’aveugle né de Jean 9 ne représente finalement pas les malades que Jésus veut guérir mais il représentent toutes les personnes qui honnêtement reconnaissent leur ténèbres spirituelles. Il a cette humilité devant Dieu de reconnaître sa misère et son besoin de secours.


Jésus a guérit cet homme dans un lieu public, rappelant ainsi à tous les témoins de la scène que Dieu se soucis du malheureux. En guérissant cet aveugle de naissance, il a alors confronté ces pharisiens qui se croyaient dans la lumière et qui ne reconnaissait pas leur besoin d’être sauvé au point de laisser passer devant eux le messie qu’ils attendaient tant !


Ils se croyaient dans la lumière mais n’était pas capable de reconnaître l’oeuvre surnaturelle de Dieu, de discerner l’accomplissement de sa volonté ni de comprendre sa Parole qu’ils connaissent pourtant bien.


Nous avons besoin d’être sincères et authentiques dans notre démarche vis à vis de Dieu. Nous avons besoin de nous revêtir d’humilité quand nous nous présentons devant le Seigneur. Nous avons besoin d'avoir une saine motivation pour espérer une relation durable avec Jésus.

« Pendant que Jésus était à Jérusalem, au moment de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu’il faisait. Mais Jésus n’avait pas confiance en eux, parce qu’il les connaissait tous très bien. » - Jean 2. 23-24

Dans ce passage, nous lisons que plusieurs ont cru en son nom…

C'est une excellente choses d'en arriver là ! Je souhaiterais que toutes les personnes qui viennent à l'église et entendent l'Evangile ne repartent pas sans avoir cru en son nom.


Croire en son nom est une démonstration de foi… mais ici, nous lisons que Jésus qui connaissait leurs coeurs, ne leur fait pas confiance.

Jésus peut-il avoir confiance en moi, en toi qui crois en son nom ?


Ceux-ci croyaient uniquement parce qu’ils avaient vu les miracles et Jésus remettait en doute la réalité de leur conversion. Y avait-il un manque de sincérité de leur part ? Un manque de foi en Jésus ? Un calcul ? Je crois pour être guéri uniquement ! Leur renoncement était-il total ?


Jésus recherche une conversion véritable de la part des personnes qui viennent à lui et non un enthousiasme passager ou superficiel provoqué par des miracles spectaculaires

Jésus a fait de nombreux miracles, c’est un fait et il en fera encore ! Mais attention, il l'a fait pour glorifier Dieu et non pour satisfaire les foules en manque de sensation fortes. Le coeur de l’homme est tortueux.


Jésus nous montre ici qu’il est facile d'entrer dans le troupeau sans passer par la porte. Nous pouvons tromper les hommes mais pas le Seigneur qui connait les motivations de nos coeurs. Entrer dans le troupeau sans passer par la porte fait de ces personnes des brigands et des voleurs. Que Dieu nous garde d'avoir un tel coeur et sde le suivre pour des mauvaises motivation.


Suivre Jésus uniquement sur un miracle ne nous donnera pas forcement la capacité d’entendre sa voix et ne fera pas de nous des brebis. Mais devenir une brebis du Seigneur nous permettra d'entendre sa voix et de vivre le miraculeux en tout temps selon la Parole de Dieu.


Nous sommes appelés à suivre Jésus pour qui il est (le bon berger) et nous pour ce qu’il fait.

Jésus ne dit pas que les brebis le suivent parce qu’elle voient ses miracles mais elle le suivent parce qu’elle entendent sa voix. Même si elle ne voient rien d’extraordinaire, elle le suivent au son de sa voix. Il y a un lien de confiance, de dépendance, d’intimité,…


« Croire en son nom » implique une conversion réelle et authentique qui ne s’appuie pas uniquement sur des choses intellectuelles, humaines ou même surnaturelles.


Entends-tu la voix du bon berger ?

Si tu ne l’entends pas, viens à Jésus et entre par la porte avec foi et sincérité. Reconnais ta misère spirituelle, reconnais que tu es aveugle et retrouve la vue ! Ne viens pas à lui pour le faste ou pour obtenir quoique ce soit d'autre que la vie éternelle.

Viens à lui parce que tu entends sa voix qui t’appelle à le suivre par la foi pour être sauvé.


Si tu entends sa voix, tu peux chanter le Psaume 23 avec joie du salut, reconnaissance et engagement.


0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés