• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

Le bon berger - 4

Un message de Franck Slowik


Dans une semaine, comme tous les chrétiens du monde entier, nous allons fêter Pâques. Malheureusement, Pâques devenu un peu comme Noël : Une fête commerciale pour les uns ou une fête religieuse qui n’a plus beaucoup de sens pour les autres.



Nous connaissons tous des gens autour de nous qui seront à la messe ou autre célébration sans avoir ni compris le sens de la croix, ni accepté Jésus comme Seigneur dans leur vie. Ils sont dans le troupeau mais Jésus n’est pas forcement leur berger s'ils n'entendent pas sa voix.


Il n’est pas toujours facile de savoir si quelqu’un est un véritable chrétien mais si nous considérons la Bible comme la Parole de Dieu inspirée, les véritables chrétiens sont ceux qui :

  • Ont reconnu qu’ils étaient pécheurs et éloignés de Dieu

  • Ont vécu une authentique expérience de repentance sous l’action du Saint-Esprit

  • Ont compris le message de la croix

  • Ont accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur de leur vie

  • Ont été baptisés selon le modèle biblique de l’immersion

  • Ont reçu le Saint-Esprit

Ces personnes marchent maintenant au sein du troupeau de Dieu dont Jésus est le bon berger, elles le suivent et réagissent au son de sa voix.

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. » Jean 10. 1-4

La marche dans la foi qui est agréable à Dieu...

« Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » Hébreux 11. 6

Pour Dieu, une femme ou un homme qui suit Christ par la foi est une personne agréable à voir, à observer ou à suivre dans son cheminement.

Dans notre marche avec Dieu, nous sommes appelés, chrétiens, à être les imitateurs de Jésus.


Cette illustration est intéressante...

Une question a été posée à cette femme qui lit un livre et qui est imitée par son enfant. (Voyez l'échange sur l'image)


Quelqu'un a dit que l'exemple n'était pas la meilleure manière d'enseigner et précisant que c'était le seule !


Un enseignement non suivi d'un exemple concret sera souvent difficile à assimiler. Un bon enseignement suivi d'un contre exemple de la part de la personne qui enseigne ne risque pas d'être retenu par les auditeurs.


Parfois, notre attitude cri si fort que les gens n'entendent pas ce qu'on leur dit, même si c'est bon.


L’Apôtre Paul a enseigné le principe de l'exemplarité à plusieurs églises locales

Soyez des imitateurs de Christ !

« Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ. » (1Co 11. 1) « Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. » (Phil 3. 17) « Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit » (1Thess 1. 6)

La Parole de Dieu va nous permettre d’imiter Christ et d’accomplir sa volonté !


La volonté de Dieu


Jésus a affirmé une chose très intéressante aux disciples qui étaient avec lui et qu’il a formés pendant 3 ans…

« Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son oeuvre. » Jean 4. 34

Au moment de partager un repas, il en profite pour leur apporter un enseignement sur sa communion intime avec Dieu. Jésus est tellement passionné par l’oeuvre de Dieu qu’il trouve un moyen de subsistance physique et spirituelle en accomplissant sa volonté.

Dans ce passage, le verbe faire est au présent et accomplir (ou achever) est au futur.

Je vous lis 2 commentaires au sujet de ce passage…


Commentaires sur Jean 4. 34 - Pour que l’œuvre de Dieu se trouve achevée au moment suprême, il faut que sa volonté ait été exécutée à chaque moment - Frédéric Godet

- Jésus n’était pas encore au milieu de sa carrière, et déjà il en voit la fin glorieuse - Bengel


La volonté de Dieu est que nous soyons premièrement les imitateurs de Jésus dans la recherche de la volonté de Dieu pour notre propre vie.

Imiter Jésus de cette manière nous apportera de la force pour notre corps et de la joie pour notre âme… nou recevrons ainsi une bonne nourriture spirituelle.


En plus, cela nous identifies à la famille de Dieu…

« Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère. » Marc 3. 35

Faire partie de la famille de Dieu ne veut pas dire être catholique, protestant ou même évangélique… Tu ne fais pas parti de la famille de Dieu parce que tes parents l’ont été… ou parce tu fréquentes des chrétiens !

Tu fais partie de la famille de Dieu quand tu imites Jésus, quand tu cherches à accomplir sa volonté…


FAIRE LA VOLONTE DE DIEU EST UNE CARACTERISTIQUE DES BREBIS QUI SUIVENT LE BON BERGER, QUI ENTENDENT SA VOIX !


Jésus a bouleversé la monde par sa venue, sa vie, sa mort et sa résurrection. Il veut que les chrétiens à leur tour bouleversent leur monde par leur conversion, leur vie transformée, leur mort à eux même et leur espérance de résurrection quand sera venu le moment.


Ce que tu fais aujourd’hui pour servir Dieu aura un impact éternel et te prépare pour le jour où l’église sera appelée à rejoindre la bon berger !

Il n’a fallu à Jésus que 3 années avec 12 disciples qui ont entendu sa voix, qui ont répondu à son appel et l’ont suivi pour qu’aujourd’hui, quasiment toute la planète a entendu parlé du plan de Dieu pour l’humanité. Il ont fait ce qu'il devait faire dans leur présent et la volonté de Dieu s'est accomplie dans les temps qui ont suivi et encore aujourd'hui.


Notez que les 12 par eux-même n’auraient jamais été capables de faire un dixième de ce que Jésus a fait mais Jésus à pu leur dire un jour : « celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes » (Jean 14. 12)


Comment est-ce possible ?

« parce que je m'en vais au Père » leur dit-il.


Dans mon nouveau travail de chauffeur-livreur, j'ai du temps pour réfléchir et penser à l'église. Les villages que je traverse me font penser aux membres de GENERATION21 qui y habitent : Louhossoua, Hasparren, St Pierre d’Irube, Larressore, Ustaritz,... Et même des noms de villages évoquent pour moi des personnes ! Beyrie, Baigt,...

Je ne cesse de penser à l'église en conduisant et parfois des questions me viennent... Pourquoi je dois travailler alors que l'église me demande déjà beaucoup de temps et d'énergie ? Je n'ai déjà pas le temps pour faire tout ce que j’ai sur le coeur et maintenant, je me retrouve à travailler tous les jours de la semaine en plus.

Comment je vais faire pour développer l’église, gérer les travaux, l’été qui arrive…


Vous ne pensez pas qu’après avoir vu Jésus mourir et ensuite avoir été mis dans le tombeau, les disciples ont du se poser ce genre de questions : comment va-t-on faire pour faire encore de plus grandes choses que Jésus alors qu'il n'est plus avec nous ?


Il y a des événements dans la vie des chrétiens qui semblent incompatibles voire incompréhensibles au regard de ce qu’ils veulent accomplir ou de ce qu’ils pensent pouvoir accomplir pour Dieu.


Comment est-ce possible ?


Le livre du prophète Zacharie prend place à un moment de l’histoire du peuple d’Israël rentre d'une longue période d'exil. Ils reviennent sur leurs terres, conduit par Zorobabel qui avait la charge d’organiser la reconstruction du temple de Salomon. Les travaux ont bien commencé mais ils ont été stoppés sous la pressions des ennemis mais aussi l’indifférence du peuple de Dieu qui ne faisait pas de ce chantier une priorité.

Après 16 ans d'arrêt des travaux, Dieu a envoyé Zacharie et Aggée pour parler au peuple et les encourager à terminer le temple.

Ecoutez ce que la Bible dit..

« Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Éternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées. Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle !… Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l'achèveront ; et tu sauras que l'Éternel des armées m'a envoyé vers vous. Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l'Éternel, qui parcourent toute la terre. » Zacharie 4. 6-7, 9-10

Avant cette parole, Dieu a montré à Zacharie un chandelier représentant le peuple d’Israël au milieu de deux Oliviers. Les oliviers allaient fournir l’huile nécessaire pour rallumer et entretenir la flamme du chandelier.

Alors, comment les disciples de Jésus ont-ils pu accomplir l’incroyable, l’extraordinaire ? C'est par Son Esprit

Comment allons-nous accomplir la volonté de Dieu sur la Côte Basque qui est considéré comme une terre difficile ?

Par son Esprit !


Après leur avoir dit qu’ils feraient des choses plus grandes encore parce qu’il s’en allait au père, Jésus leur dit ceci…

« Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Si vous m'aimez, gardez mes commandements. Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. » Jean 14. 14-17

Ce sera possible avec et par le Saint-Esprit qui rempli le peuple de Dieu de force, d’amour et de sagesse et prendra le relais de la voix audible du bon berger.

« Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l’annoncera. Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais au Père. » Jean 16. 13-16

Conclusion


Après la crucifixion, le jour où le tombeau a été retrouvé vide, Jésus est venu dans la maison où les disciples s’étaient enfermés probablement par peur des représailles. Ils se demandaient peut-être comment ils allaient faire à l’avenir, sans Jésus à leurs côtés. Jésus est entré dans la pièce, leur a montré ses mains et son côté en disant ces paroles…


« La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » Jean 20. 21-23

Les commentateurs sont d’accord pour dire qu’ils n’ont pas reçu le Saint-Esprit à ce moment là mais il est clair que Jésus a soufflé sur eux prophétiquement pour leur montrer le moyen par lequel ils allaient pouvoir accomplir le volonté de Dieu dans leur génération.

Ici, il ne leur a pas donné le pouvoir de pardonner ou de condamner car ceci appartient à Dieu seulement mais il leur montre qu’ils auront une responsabilité dans leur génération, ils devront devenir à leur tour des modèles… imiter Christ afin que d’autres face de-même à leur tour.


Le bon berger souffle sur son troupeau ce matin et il nous dit de recevoir le Saint-Esprit pour pouvoir accomplir non notre volonté mais la volonté de Dieu.


Le désir de Dieu est que nous accomplissions sa volonté au moment présent pour que l’oeuvre de Dieu dans sa globalité puisse être accomplie ou achevée au moment voulu par lui.

Pour cela, il nous a envoyé le Saint-Esprit… A nous de le recevoir pour qu’il puisse nous équiper par ses dons et équiper l’église des ministères avec les personnes qu’il appellera et qualifiera.


Cet appel est pour le troupeau de Dieu dans sa totalité ! Alors...

Recevez le Saint-Esprit vous aussi !

22 vues