• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

55 AVENUE DU MARÉCHAL JUIN, 64200 BIARRITZ

©2015-2020 EGLISEGENERATION21BIARRITZ - Tous droits réservés

Recevez le Saint-Esprit !

Un message de Franck Slowik


Nous avons célébré Pâques il y a peu de temps et ainsi, nous avons commémorer la vérité qui nous rend libre. Jésus a dit : « Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » - Jean 14. 6





Quand il parle de la vie, c’est le mot ZOE qui est utilisé. Pas la vie humaine sur terre, indiquée par le mot grec [bios] qui décrit la période, les moyens d’existence et la manière de vivre (utilisé pour l’homme en général) mais une vie de plénitude dans laquelle Jésus nous fait entrer.


Voici ce que précise un dictionnaire grec... Vie [zoe] : la vie réelle et véritable, une vie active et vigoureuse, vouée à Dieu, bénie, même dans ce monde, pour ceux qui mettent leur confiance en Christ, et qui aboutira, après la résurrection, à de nouvelles accessions, dans un corps parfait, et pour l'éternité.


Tout le NT est une exaltation du ZOE et tente d’avilir, de rabaisser le BIOS dans la vie du croyant.


Un chrétien ne dois pas chercher pas à entretenir le BIOS mais il doit faire grandir en lui le ZOE que la Parole de Dieu veut lui insuffler par le Saint-Esprit.

C’est probablement ce que voulait dire Jean-Baptiste !

« Il faut qu'il grandisse et que moi, je diminue. » - Jean 3. 30

Il dit ceci lors d'une discussion avec ses propres disciples au sujet de Jésus et auxquels il finira par dire...

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui. » - Jean 3. 36

Le péché nous sépare de Dieu mais Jésus est venu pour anéantir le pouvoir du péché en apportant la grâce au milieu des hommes. Il a réglé ce problème planétaire et si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, les choses anciennes sont passée ! (2Co 5. 17)


En vous disant cela, une question me vient : Pourquoi les choses anciennes qui sont passées nous empêchent-elles parfois d’entrer dans cet état de grâce pourvu par le Seigneur ?


C’est bien pour cela qu’il est nécessaire de recevoir le Saint-Esprit !


RECEVOIR

Dans mes derniers messages, j’ai fait allusion à ce passage où Jésus souffle sur ses disciples. Cela se passe juste après Pâques alors que le tombeau a été retrouvé vide. Les disciples sont alors enfermés ensembles… Ils sont dans la peur des représailles des religieux. Quand Jésus entre et dit…

« La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » - Jean 20. 21-23

Combien de fois nous nous sommes retrouvés dans des situations difficiles pendant lesquelles nous avions simplement peur.

Parfois, la réalité du chrétien est très éloignée de la paix ou la plénitude qu’il voudrait vivre.

Ici, Jésus vient au milieu d’eux avec ces paroles, « que la paix soit avec vous », pour les rassurer et il va ensuite souffler sur eux symboliquement pour les faire entrer dans une réalité à venir : l’effusion du Saint-Esprit à la Pentecôte.


Petite parenthèse : J’ai déjà entendu des discussions sur ce passage qui apportaient de la confusion entre cet épisode et la Pentecôte. Il est clair que Jésus offre ici un symbole d’une réalité à venir. Le Saint-Esprit ne peut pas encore venir puisque Jésus n'a pas encore été glorifié.

Voici 2 versets qui étayent ce point à propos de l’effusion du Saint-Esprit

« Il dit cela à propos de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, l'Esprit [saint] n'avait pas encore été donné parce que Jésus n'avait pas encore été élevé dans sa gloire. » (Jean 7. 39) « Cependant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m'en aille. En effet, si je ne m'en vais pas, le défenseur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l’enverrai. » (Jean. 16. 7)

Jésus offre un symbole prophétique puissant ainsi, ils ne seront pas surpris quand le Saint-Esprit arrivera, ils comprendrons. Je ferme la parenthèse.


Quand nous passons par des moment de doute, de solitude, de peur, de désert spirituel. Quand nous nous sentons seuls alors que nous suivons et servons le Seigneur, une des choses les plus rassurantes est de savoir Jésus au milieu de nous, la Parole de Dieu !


Comme les disciples, il arrivera dans la vie d’un chrétien qu’il soit dans une position située entre la vallée de la mort (la solitude extrême, enfermé dans sa chambre) et la montagne sainte (la présence de Dieu, la plénitude du Saint-Esprit) En attendant que le Saint-Esprit souffle puissamment sur nos vies, il peut y avoir de l'attente… ici, 50 longs jours de persévérance, de d’attente, de recherche, de prière… entre le moment où Jésus souffle et l'effusion du Saint-Esprit.

Ce qui va te permettre de tenir ferme, c’est la présence de Jésus qui rassure et sa Parole qui souffle la vie sur toi. Quand Jésus a souffler sur eux, la crainte est partie et ils ont pu se préparer pour la mission : « Comme le Père m’a envoyé, je vous envoie »


Notez qu'avant que le Saint-Esprit ne soit donné, ils ne sont pas restés à ne rien faire.


Le chapitre 1 du livre des Actes nous montre qu’ils ont obéis à Jésus, la Parole de Dieu en ne s’éloignant pas de Jérusalem,… ils se sont réunis dans la chambre haute pour partager, louer, chanter et prier,… alors quelques dizaines de personnes, ils se sont même organisés en choisissant Matthias pour remplacer Judas.

Jésus leur a donné une certaine assurance avant de partir et ils ont pris à coeur leur mission. Ils n’ont pas attendu à ne rien faire jusqu’à ce que cette assurance ne soit sublimée par la puissance du Saint-Esprit.


Peut-on dire par leur attitude qu’ils avaient déjà reçu le Saint-Esprit par la foi avant son effusion ? Oui, ils l’avaient reçu par la fois jusqu’à ce que le Saint-Esprit les baptise de feu.

Quand quelqu'un lit la Parole de Dieu, s’approche de Dieu par la prière, la sainteté (abandonnant les choses inappropriées dans le vie d’un croyant), Dieu souffle sur elle un air rafraichissant qui veut la rassurer et lui permettre de poursuivre sa marche avec Lui.

La Parole de Dieu nous encourage à prendre au sérieux son appel et le mandat qu’il a pour ses enfants, elles nous pousse à agir et à recevoir le Saint-Esprit par la foi jusqu’à ce qu’il nous inonde de sa plénitude d’une manière concrète et réelle.

Quand tu marches avec Dieu sincèrement et activement (au lieu d’attendre passivement de recevoir le Saint-Esprit), tu te prépares à recevoir le Saint-Esprit, je dirais même que tu le prends ou que tu t’en empares par la foi. Sa promesse ne tardera pas à s'accomplir pour qui avance avec la Parole de Dieu et par la foi !

Cependant, attention car même si le Saint-Esprit a été donné à la Pentecôte, il est possible de ne pas le recevoir parce qu’on ne le saisi pas ! Alors que dès que tu le saisis, tu t’empares de la puissance de Dieu pour toi.

Combien de fois je n’ai pas saisi l’Esprit car j’ai attendu bêtement sans rien faire pensant qu’il allait se saisir de moi et guider ma vie comme un marionnettiste ferait bouger un pantin.

Jésus à bien dit a ses disciples de saisir le Saint-Esprit, comme un cadeau qu’on leur tend.

Le mot Recevez [lambano] veut dire "prendre"

Ce mot grec signifie...

  • prendre avec la main, saisir, une personne ou une chose pour l’emmener (prendre une chose pour la transporter, prendre sur soi-même)

  • prendre sans notion de violence, déplacer, emporter

  • prendre ce qui est à soi, s’approprier (réclamer, se procurer, prétendre à… s'associer un compagnon, un serviteur,… de ce qui est pris et non laissé, saisir, appréhender, prendre avec habileté [pêche, chasse, …],… lutter pour obtenir,… prendre un dû, collecter, percevoir un tribut)

  • admettre, recevoir (recevoir ce qui est offert,… ne pas rejeter ou refuser,… recevoir une personne, lui permettre une rencontre)

  • choisir, sélectionner

  • prouver quelque chose, faire un contrôle, expérimenter

  • Mais aussi recevoir (ce qui est donné), gagner, obtenir

Si tu saisis le Saint-Esprit, non seulement il te conduiras dans la vérité mais il te permettra aussi de discerner la volonté de Dieu et d’avoir la force pour l’accomplir.


POURQUOI LE SAISIR ?

Jésus apporte la réponse…

« Recevez le Saint Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » - Jean 20. 23

Jésus les envoie comme le Père l’a envoyé… ils vont poursuivre l’oeuvre de Jésus sur la terre.

Jésus est venu pour ouvrir le ciel, ou le verrouiller (il restera verrouillé pour ceux qui ne croiront pas en lui). Les disciples, par leur témoignage et leur ministère vont faire de même…

Ce n’est pas avec leur BIOS (leur chair) qu’il vont pouvoir accomplir l’impossible mais bien avec le ZOE, la plénitude du Saint-Esprit.

Comme eux aujourd’hui, ayant reçu le Seigneur dans nos vies, nous sommes appelés à saisir le Saint-Esprit pour poursuivre cette mission sur la terre.

La croix est une histoire de pardon… et c'était le première mission de Jésus. La croix, c’est Dieu qui pardonne aux hommes leur indifférence, leur méchanceté, leur stupidité, leur arrogance, leur orgueil,… y compris ceux qui ont mis Jésus à mort. Tous les hommes ont été pardonnés à la croix.

CONCLUSION

Et cette histoire de pardon, nous ne pouvons pas la transmettre si nous ne vivons pas nous-même dans le pardon… Je ne pense pas que nous pouvons pardonner uniquement et pleinement avec notre BIOS mais que nous avons besoin du ZOE pour pardonner l’impardonnable et aimer nos ennemis.


Nous avons besoin de saisir le Saint-Esprit pour être capable d’agir d’une manière extraordinaire.

Après un attentat terroriste, j’entends souvent des parents de victimes dire « je ne pardonnerai jamais ». C'est mot sont durs mais nous pouvons les comprendre de la part de personnes qui ont perdu un être cher. Je n’aurais aucune leçon à leur donner… je les comprends mais le manque de pardon emprisonne… Jésus le sait et il souffle sur les disciples pour les préparer à recevoir l’Esprit et vivre dans le pardon.


Le Saint-Esprit va leur permettre de témoigner, même aux bourreaux de Jésus, à ceux qui les maltraitent, aux religieux de leur propre famille qui appelle à la haine des "petits christ" et qui vont les persécuter.


On en parlera dans un autre message et j’aimerais prier ce matin pour terminer ce culte. Que Dieu , dans sa grâce, nous aide à pardonner...

  • Pardonner à Dieu

  • Pardonner à Soi-même

  • Pardonner aux autres

  • Pardonner à l’Eglise

Saisir le Saint-Esprit, c'est le laisser nous montrer à qui nous devons encore pardonner et arracher toutes racines d’amertumes et le laisser nous délivrer de la prison dans laquelle nous sommes enfermés…